Quels sont les risques d’investir en SCPI ?

L’objet de cet article est de vous faire connaître les risques inhérents d’un investissement en SCPI. Bien que les SCPI soient reconnues pour être un placement avantageux, il faut en être conscient des risques.

New York, Manhattan, Grattes Ciels, Centre-Ville, Onu

Le risque de perte en capital

Contrairement aux rendements des fonds euros de l’assurance-vie, ceux de la SCPI ne sont pas garantis. Le risque de perte en capital pèse sur l’ensemble des porteurs de parts. En d’autres mots, les capitaux investis lors de la souscription ne sont pas remboursables par la société de gestion.

Il faudra prendre conscience de ces petits inconvénients avant d’investir dans une SCPI. La bonne nouvelle est que ces véhicules de placement collectif affichent le meilleur rapport rendement/risque. N’oublions pas que la rentabilité de la pierre papier oscille entre 4 % et 6 %. C’est 8 fois plus que celle du livret A, et environ 4 fois plus que celle de l’assurance-vie.

L’effondrement du marché immobilier

L’année 2008 a été l’une des pires crises financières à l’échelle internationale. Qui aurait pu imaginer que le marché immobilier allait s’effondrer à cette époque ? Et pourtant, cela a bien eu lieu en 2008. Il est fort probable qu’un scénario similaire se produise dans les prochaines années. Les détenteurs de parts des SCPI seront les premiers à en subir les conséquences.

Il faut retenir qu’une SCPI est investie à 100 % dans l’immobilier. Par conséquent, son avenir est étroitement lié à la bonne santé du marché immobilier. Afin de limiter les risques, mieux vaut investir dans des OPCI (ou organismes de placement collectif immobilier) en plus des SCPI. Ils détiennent différents types d’actifs (immobiliers, financiers, boursiers, etc.).

La baisse des rendements de la SCPI

Dernier inconvénient d’un placement en SCPI : la diminution des rendements générés. Il arrive parfois que le taux de recouvrement des loyers baisse sur un trimestre. Et cela a pour conséquence de réduire la rentabilité du placement.

Pour rappel, une SCPI verse des dividendes trimestriels à ses associés tout au long de l’année civile. Ils proviennent des loyers perçus par la société de gestion, celle qui exploite le patrimoine de la SCPI. Ils peuvent être conséquents ou faibles, selon l’efficacité de la stratégie d’investissement de la structure.

Découvrez le principe de l’investissement en pierre papier sur https://scpi-investissement.info
 

Immobilier

  1. 28 Août 2021Gestion locative d’un bien immobilier1609