Avez-vous déjà pensé acheter un bien à l'étranger pour louer ?

Investir à l’étranger nécessite de connaître les différentes formalités et contraintes qui s’imposent par rapport à la gestion, de même que la fiscalité qui s’applique. Cependant, ce type d’investissement permet de tirer profit de certains avantages, à condition de bien maîtriser certains paramètres, ce dont nous allons parler dans cet article.

 

Se renseigner sur la conjoncture pour chaque pays

Bien que l’immobilier soit considéré comme étant de la valeur refuge, il est toujours important de s’enquérir de la conjoncture pour chaque pays avant d’investir, de même que des particularités du marché. Les conditions d’acquisition diffèrent également de chacun d’eux, tout comme la fiscalité qui s’applique. Toujours est-il qu’investir à l’étranger en matière de formalités et d’impôts à payer est moins contraignant qu’en France.

 

Bien préparer le projet

Cette étape a pour objet d’évaluer la faisabilité du projet et d’anticiper le rendement qui en provient. Des simulations doivent donc être préalablement effectuées en prenant en considération le budget dont vous disposez, le prix du bien ainsi que les loyers appliqués. Cela en tenant compte non seulement de la demande locative sur place, mais aussi du niveau de vie dans chaque pays, en général, ainsi que des futurs locataires, en particulier.

La préparation consiste également à trouver le bien qui fera l’objet de l’investissement. Elle se fera exclusivement en ligne dans en premier temps, tandis que les informations complémentaires pourront être obtenues auprès du vendeur. Les démarches notariales peuvent, elles aussi, se faire en ligne. Cependant, la visite physique est fortement recommandée, d’où l’intérêt de faire appel à un interlocuteur qui fera ce travail pour vous, de même que la suite des opérations tout au long de la période de la mise en location.

 

Choisir le bon interlocuteur

Si vous résidez en France et que vous souhaitez investir à l’étranger, vous êtes dans l’obligation de solliciter l’accompagnement d’un interlocuteur local qui doit être sélectionné pour son sérieux et sa fiabilité. Vous devez toutefois vous rendre sur place au moment de l’acquisition, bien que les démarches sur la recherche du bien aient été finalisées en ligne. Cela afin de valider votre choix et de déterminer de visu le potentiel réel de l’immobilier que vous vous apprêtez à acheter.

Il existe toutefois différentes solutions d’investir à l’étranger sans avoir à passer par un interlocuteur et en confiant l’intégralité de l’acquisition et de la gestion locative à un exploitant. C’est par exemple le cas lors de l’achat de titres de propriété à travers les SCPI, sociétés civiles de placement immobilier, et les OPCI, organismes de placement collectif immobilier. Vous devenez même propriétaire de plusieurs immeubles à différents emplacements dans différents pays, dans la mesure où vous souscrivez à des actifs diversifiés.

 

Se tourner vers un chasseur immobilier ?

Rappelons que le rôle du chasseur immobilier est de cibler le bien susceptible de vous intéresser, par rapport au secteur géographique que vous avez choisi, et d’en négocier le prix. Il intervient également sur le plan fiscal et juridique de même que technique (obtention du permis de construire dans le cas de la construction d’un bien au lieu de l’achat en VEFA par exemple). Attention donc à inclure le montant de ses prestations dans le coût total de l’acquisition.

 

Obtenir les conseils d’un expert                                                                                                

Les conseils d’un expert sont indispensables avant d’investir, compte tenu des risques que comporte un tel investissement, puisqu’il s’agit de placer de l’argent dans un actif dont les risques de perte en capital sont toujours existants, comme dans tout produit de placement. Les experts qui vous prodigueront les meilleurs conseils sont les CGPI qui sont les conseillers en gestion de patrimoine indépendants. Vous pouvez aussi vous rendre auprès d’un expert immobilier sur place en parfaite connaissance de la conjoncture et des marchés.

Immobilier

  1. 28 Août 2021Gestion locative d’un bien immobilier955